Mesure de température pour la projection à froid (EN578-170003/09)

Appels d'offres

État

État de publication
Expiré

Dates

Date de publication
2018/07/16
Date de modification
2018/09/17
Date de fermeture
2018/09/20 00:00 Heure avancée de l'Est (HAE)

Détails

Numéro de référence
PW-18-00834514
Numéro de la demande de soumissions
EN578-170003/09
Région de l'avis d'appel d'offres
Canada
Région de livraison
Canada
Type d'avis
Demande de proposition (DDP)
NIBS
Accord commercial
  • Aucun
Procédure de passation des marchés
Contenu canadien seulement
Entité responsable des achats
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Entité de l’utilisateur final
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Personne-ressource

Nom de la personne-ressource
Walker, Samantha
Courriel de la personne-ressource
TPSGC.SIC-ISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca

Identifiez les fournisseurs intéressés par cet avis

Cherchez-vous des partenaires en affaires? Identifiez les parties intéressées à cet avis et ajoutez votre nom à la Liste des fournisseurs intéressés.

Important : La LFI associée à un avis d'appel d'offres précis ne remplace pas les procédures d'attribution de l'appel d'offres en vigueur pour le marché et n'a aucune incidence sur elles. Les entreprises doivent encore répondre aux demandes de soumissions selon les critères établis. Pour de plus amples renseignements, veuillez lire la Liste des fournisseurs intéressés – Conditions d'utilisation.

Accédez à la Liste des fournisseurs intéressés

Activité

Les statistiques suivantes s’appliquent à l’activité de la page française et sont fournies en temps presque réel. Pour calculer la valeur totale des activités pour un avis d’appel d’offres, vous devrez additionner les statistiques des pages française et anglaise.

Pages vues (page française)
-
Pages vues uniques (page française)
-
Mises à jour de l'appel d'offres
Recevez des avis pour cet appel d'offres:
e-mail   flux RSS   flux Atom
Pour de plus amples renseignements comment recevoir des notifications, consulter la page Surveiller les occasions d'affaires.

Description

le 17 septembre, 2018

La date de fermeture de ce défi a été prolongée au 20 septembre 2018, 14:00 HAE.

************

Le présent avis du défi est publié en vertu de l’appel de propositions du programme Solutions innovatrices Canada (EN578-170003/B).

Veuillez consulter les documents de l’appel de propositions qui contiennent le processus de soumission d’une proposition.

TITRE DU DÉFI: Mesure de température pour la projection à froid

PROMOTEUR DU DÉFI : Conseil de recherches du Canada (CNRC)

Étapes à suivre :

Étape 1 : lire ce défi

Étape 2 : lire l’appel de propositions

Étape 3 : proposer votre solution

Mécanisme de financement : contrat

VALEUR MAXIMALE DU MARCHÉ

Ce défi peut amener la création de plusieurs contrats.

Le financement maximal pour tout contrat de la phase I découlant de ce défi est de 150 000,00 $ CAD (taxes en sus), incluant les dépenses relatives à la livraison et aux déplacements ainsi que les frais de subsistance, s’il y a lieu.

Le financement maximal pour tout contrat de la phase 2 découlant de ce défi est de

1 000 000,00 $ CAD (taxes en sus), incluant les dépenses relatives à la livraison et aux déplacements ainsi que les frais de subsistance, s’il y a lieu. Seules les entreprises admissibles qui ont complété la phase 1 avec succès seront prises en considération dans le cadre de la phase 2.

La divulgation de l’estimation du financement disponible est faite de bonne foi et n’engage aucunement le Canada à payer cette somme.

DÉPLACEMENTS :

Pour la phase 1, il est prévu que jusqu'à trois réunions pourraient exiger que le(s) candidat(s) retenu(s) se déplace(nt) aux endroits ci-dessous :

i) Rencontre de démarrage - Montréal, Québec

ii) Rapport Final - Montreal, Québec

Sommaire du problème

Ce défi vise à mesurer la température des particules métalliques en vol dans un processus de projection à froid (cold spray).

Énoncé du problème

La projection à froid est un procédé par lequel de la poudre métallique (taille des particules de 1 à 50 um) est projetée à une vitesse supersonique. Les particules heurtent un substrat, se déforment plastiquement et adhèrent à la surface pour former un revêtement. Les propriétés et le rendement du revêtement tels que la dureté, la densité, la porosité ou les propriétés mécaniques dépendent principalement de la température et de la vitesse des particules au moment de l’impact. Ces deux paramètres sont donc essentiels pour optimiser la qualité du revêtement et contrôler la qualité du procédé. Il est possible de mesurer la vitesse des particules en vol, mais il n’est pas possible de mesurer leur température. Cela limite les travaux de R-D dans le domaine, car les chercheurs doivent se fier à des renseignements partiels pour élaborer leurs théories, puis optimiser le procédé. L’impossibilité de mesurer la température des particules en vol limite également la fiabilité du procédé en raison d’un manque de contrôle.

Résultats souhaités et éléments à considérer

La technologie devrait présenter les caractéristiques suivantes :

Plage de température des particules mesurable: L'équipement doit être capable de mesurer des températures de particules de 25 ° C à 800 ° C.

Automatisée : La technologie devrait être facile à utiliser et devrait fournir des résultats significatifs (au moins une plage de température des particules avec une température moyenne).

Sûre et pratique : La technologie devra être facile à installer dans une cabine de projection à froid, avec un temps de mise en place de moins de 2 heures. Son utilisation ne devrait présenter aucun danger; elle devra être conforme à la partie II du Code canadien du travail et au Règlement canadien connexe sur la santé et la sécurité au travail, y compris être certifié CSA.

Robuste : La technologie doit pouvoir fonctionner dans l’environnement poussiéreux d’une cabine de projection à froid.

Historique et contexte

La vitesse et la température des particules en vol sont des paramètres clés du procédé, tant au niveau de la technologie de projection thermique que pour la projection à froid. Selon les techniques de projection thermique classiques, la matière première est chauffée à très haute température jusqu’à ce qu’elle fonde. Des technologies ont été mises au point pour mesurer la température et la vitesse des particules en vol à l’aide de capteurs optiques qui captent la lumière émise par les particules chaudes. Dans le cas de la projection à froid, les particules sont trop froides pour émettre un rayonnement suffisant pour permettre un diagnostic. Cette contrainte a été surmontée en ajoutant un laser, pointant vers la projection, aux systèmes de diagnostic. Le faisceau laser qui est réfléchi par les particules est capté par des capteurs optiques, ce qui permet de calculer la vitesse des particules en vol. Cependant, puisque la lumière captée est produite par le laser, et non par les particules elles-mêmes, il n’est pas possible de déduire la température des particules à partir du signal capté.

Le Canada est un chef de file en matière de technologie de projection à froid. Au cours de la dernière décennie, une équipe unique, formée d’universitaires et d’employés d’institutions fédérales (Le Conseil national de recherches du Canada), a travaillé à la mise au point d’un procédé et à l’élaboration d’applications possibles. Récemment, d’importants efforts ont été faits pour transférer la technologie à l’industrie et mettre sur pied une chaîne d’approvisionnement adéquate. De nombreuses petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes se présentent maintenant comme des fournisseurs de poudre pour projection à froid et des intégrateurs ou fournisseurs de services de projection à froid.

De nombreux fabricants canadiens d'équipement d'origine (FEO) du secteur de l’aérospatiale ont également manifesté un intérêt et travaillent à mettre en œuvre le procédé de projection à froid. Pour de nombreuses applications, la projection à froid offre des avantages du point de vue du coût pour la fabrication additive, les réparations et l’application de revêtements. L’élaboration d’une solution locale au problème pourrait faire en sorte que le Canada maintienne sa position de chef de file, en permettant à l’industrie de fabrication de pointe d’offrir une technologie d’avant garde.

Le programme SIC est conçu pour chercher des solutions vraiment novatrices auprès des petites entreprises canadiennes. Les défis affichés par les SIC peuvent sembler fournir peu de détails ou de spécifications sur ce à quoi devraient ressembler les solutions souhaitées. C'est voulu. Les énoncés de défi contiendront des conseils sur les résultats souhaités, mais ne prescrivent pas comment une solution doit fonctionner. Nous laissons cela à la créativité et à l'ingéniosité des innovateurs canadiens.

Demandes de renseignements

Toutes les demandes de renseignements doivent être présentées à l'autorité contractante au moins dix jours civils avant la date de clôture. Pour ce qui est des demandes de renseignements reçues après ce délai, il est possible qu'on ne puisse pas y répondre.

Accès et conditions d'utilisation

Les avis d'appels d'offres et d'attribution, les documents de demandes de soumissions et les pièces jointes aux appels d'offres du gouvernement du Canada (GC) sont offerts gratuitement et sans inscription à Achatsetventes.gc.ca/appels-d-offres, le lieu qui fait autorité pour les appels d'offres du GC.

Vous avez peut-être reçu cet avis d'appels d'offres ou d'attribution par l'entremise d'un distributeur tiers. Le gouvernement du Canada (GC) n’est pas responsable des avis d’appel d’offres et/ou des documents et pièces jointes connexes qui ne sont pas publiés directement sur le site Web Achatsetventes.gc.ca.

Cet avis d’appels d’offres ou d’attribution du gouvernement du Canada comporte une Licence du gouvernement ouvert – Canada qui régit son utilisation. Les documents relatifs aux demandes de soumissions ou les pièces jointes aux appels d’offres sont protégés par le droit d’auteur. Veuillez vous reporter à la section concernant Reproduction commerciale sur la page Avis d’Achatsetventes.gc.ca pour de plus amples informations.