Système de préparation de poudres de céramique hybrides (EN578-170003/37)

Le gouvernement du Canada a besoin de produits et de services pour soutenir le Canada dans sa lutte contre la COVID-19.

Apprendre comment fournir un produit ou un service nécessaire

Appels d'offres

État

État de publication
Expiré

Dates

Date de publication
2019/09/03
Date de modification
2019/09/27
Date de fermeture
2019/10/29 14:00 Heure avancée de l'Est (HAE)

Détails

Numéro de référence
PW-19-00884617
Numéro de la demande de soumissions
EN578-170003/37
Région de l'avis d'appel d'offres
Canada
Région de livraison
Canada
Type d'avis
Demande de proposition (DDP)
NIBS
Accord commercial
  • Aucun
Procédure de passation des marchés
Contenu canadien seulement
Entité responsable des achats
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Entité de l’utilisateur final
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Personne-ressource

Nom de la personne-ressource
Secrétariat de Solutions Innovatrices Canada / Innovative Solutions Canada Secretariat
Courriel de la personne-ressource
TPSGC.SIC-ISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca
L'adresse de la personne-ressource
10 Wellington
Gatineau  QC
K1A 0S5
CA

Identifiez les fournisseurs intéressés par cet avis

Cherchez-vous des partenaires en affaires? Identifiez les parties intéressées à cet avis et ajoutez votre nom à la Liste des fournisseurs intéressés.

Important : La LFI associée à un avis d'appel d'offres précis ne remplace pas les procédures d'attribution de l'appel d'offres en vigueur pour le marché et n'a aucune incidence sur elles. Les entreprises doivent encore répondre aux demandes de soumissions selon les critères établis. Pour de plus amples renseignements, veuillez lire la Liste des fournisseurs intéressés – Conditions d'utilisation.

Accédez à la Liste des fournisseurs intéressés

Activité

Les statistiques suivantes s’appliquent à l’activité de la page française et sont fournies en temps presque réel. Pour calculer la valeur totale des activités pour un avis d’appel d’offres, vous devrez additionner les statistiques des pages française et anglaise.

Pages vues (page française)
-
Pages vues uniques (page française)
-
Mises à jour de l'appel d'offres
Recevez des avis pour cet appel d'offres:
e-mail   flux RSS   flux Atom
Pour de plus amples renseignements comment recevoir des notifications, consulter la page Surveiller les occasions d'affaires.

Description

Le 27 septembre, 2019

  • La pièce jointe n° 1 a été ajoutée. Le document comprend des questions et des réponses liées au défi.

****************************************************

Le présent avis du défi est publié en vertu de l’appel de propositions (002) du programme Solutions innovatrices Canada (SIC) (EN578-170003/C). Pour obtenir des renseignements généraux sur le SIC, les soumissionnaires peuvent visiter le site Web du SIC à cet effet.

Veuillez consulter les documents de l’appel de propositions qui contiennent le processus de soumission d’une proposition.

Étapes à suivre :

Étape 1 : lire ce défi

Étape 2 : lire l’appel de propositions

Étape 3 : proposez votre solution ici

TITRE DU DÉFI : Système de préparation de poudres de céramique hybrides

PROMOTEUR DU DÉFI : Conseil national de recherches du Canada (CNRC)

Mécanisme de financement : Contrat

VALEUR MAXIMALE DU MARCHÉ

Ce défi peut entraîner la création de plusieurs contrats.

Le financement maximal pour tout contrat de la phase 1 découlant de ce défi est de 150 000 $ CA (taxes en sus), incluant les dépenses relatives à la livraison et aux déplacements ainsi que les frais de subsistance, s’il y a lieu, pour une période pouvant aller jusqu’à 6 mois.

Le financement maximal pour tout contrat de la phase 2 découlant de ce défi est de 1 000 000 $ CA (taxes en sus), incluant les dépenses relatives à la livraison et aux déplacements ainsi que les frais de subsistance, s’il y a lieu, pour une période pouvant aller jusqu’à 24 mois. Seules les entreprises admissibles qui ont effectué la phase 1 avec succès seront prises en compte dans le cadre de la phase 2.

Le fait de divulguer l’estimation du financement disponible n’engage aucunement le Canada à payer cette somme.

DÉPLACEMENTS :

À la Phase 1, on s’attend à ce que deux réunions exigent du (des) soumissionnaire(s) retenu(s) les déplacements suivants :

Réunion de lancement

Edmonton (Alberta)

Réunion d’examen final

Edmonton (Alberta)

Toutes les autres communications devraient avoir lieu par téléphone

Sommaire du problème

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) cherche à acquérir un procédé de traitement des poudres de céramique permettant de passer d’une poudre de céramique brute à une poudre de céramique hybride frittable dont les grains sont uniformément recouverts de nanotubes de carbone. Le procédé proposé devra produire au moins 1 kg de poudre hybride par heure. Le CNRC entend utiliser ce procédé pour poursuivre ses recherches sur les applications possibles du nouveau composite plus résistant ainsi obtenu, par exemple des blindages légers.

Énoncé du problème

Les nanotubes de carbone se prêtent bien au renforcement mécanique des matériaux composites, notamment les composites céramiques. L’agrégation des nanotubes de carbone a cependant empêché l’exploitation de ce potentiel. Pour surmonter ce problème d’agrégation, les nanotubes de carbone peuvent être déposés par une méthode de dépôt chimique en phase vapeur sur la poudre de céramique préalablement imprégnée de catalyseur. La poudre hybride résultante peut ensuite être frittée, c’est-à-dire comprimée à haute température et sous haute pression, pour obtenir une plaque composite solide. Les nanotubes sont déposés dans un état non agrégé sur la poudre de céramique et restent ainsi après le frittage, comme il le faut, mais le manque d’uniformité du dépôt engendre des faiblesses dans le matériau. Pour obtenir une distribution uniforme des nanotubes de carbone non agrégés dans le composite, il faut les déposer de manière uniforme sur les grains de la poudre de céramique, ce qui présente toutefois des défis techniques. En effet, le catalyseur provoque l’agglomération de la poudre, et il est nécessaire d’assurer un flux gazeux uniforme autour des grains de poudre de céramique recouverts de catalyseur durant le dépôt chimique en phase vapeur. Le défi à relever consiste à surmonter ces obstacles. Le CNRC cherche à acquérir un procédé de préparation de poudres de céramique permettant de passer d’une poudre de céramique brute à une poudre de céramique hybride frittable dont les grains sont uniformément recouverts de nanotubes de carbone. Le procédé proposé devra produire au moins 1 kg de poudre hybride par heure.

Résultats souhaités et éléments à considérer

Résultats essentiels (obligatoires)

Les solutions proposées doivent :

  1. Produire une distribution uniforme de nanotubes de carbone, pour des charges allant jusqu’à 3 % (en poids), sur la surface de grains d’alumine broyée à partir d’une poudre d’alumine vierge. La poudre d’alumine vierge doit présenter une granulométrie inférieure ou égale à 0,5 µm (d50). La charge doit être mesurée (par analyse thermogravimétrique dans l’air) avec une précision supérieure à 0,1 %. L’uniformité du dépôt doit pouvoir être confirmée par microscopie électronique à balayage, et la poudre obtenue ne doit comporter aucune région où les grains d’alumine ne sont pas chargés de nanotubes.
  2. Déposer des nanotubes de carbone de haute qualité sur les grains de la poudre, comme pourront le confirmer des observations par spectroscopie Raman, par analyse thermogravimétrique, par spectroscopie électronique à balayage et par microscopie électronique à transmission. Le spectre Raman et le thermogramme d’ATG doivent mettre en évidence la présence de nanotubes de carbone de haute qualité, à paroi simple ou à parois multiples. L’imagerie par microscopie électronique à balayage doit révéler des nanotubes droits, présentant un rapport de forme élevé (de longueur élevée par rapport à leur diamètre). L’imagerie par microscopie électronique à transmission doit mettre en évidence un degré élevé de graphitisation.
  3. Permettre le dépôt de nanotubes de carbone sur des poudres de carbure de silicium.
  4. Offrir des vitesses de traitement des poudres supérieures à 1 kg/h.
  5. Comprendre tous les systèmes de verrouillage nécessaires pour une exploitation sécuritaire et en mains libres par un opérateur qualifié.
  6. Être automatisée pour un fonctionnement répétitif programmable
  7. Être capable de fonctionner durant 24 h sans interruption.
  8. Comprendre l’espace nécessaire au rangement et à l’utilisation sécuritaires des gaz nécessaires au procédé.
  9. Comprendre tous les systèmes de traitement des émissions gazeuses nécessaires pour une exploitation sécuritaire.
  10. Occuper une superficie inférieure à 10 m2 et être moins de 3 m de hauteur.
  11. Fonctionner à des pressions allant de la pression atmosphérique et à des pressions inférieures à 0,1 bar.

Résultats souhaités supplémentaires

NA

Historique et contexte

Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) et ses clients s’intéressent particulièrement aux composites à base de nanotubes de carbone et de céramique pour la mise au point de blindages légers. Dans le cadre du projet de recherche technologique sur des plaques de blindage en céramique financé par RDDC, le CNRC, en collaboration avec Ressources naturelles Canada (RNCan) et RDDC, explore les méthodes susceptibles de produire et de fritter des matériaux à base de céramique et de nanotubes de carbone pour la fabrication de plaques en composite. La transformation de poudres de céramique ultrafines (p. ex., la poudre d’alumine réactive superfine Alteo P172LSB, 99,8 %, 0,4 µm D50) en poudres hybrides contenant des nanotubes de carbone par dépôt chimique en phase vapeur suivi d’un frittage sous haute pression s’est avérée être un procédé très prometteur. Actuellement, les progrès sont néanmoins limités par le réacteur discontinu utilisé pour le dépôt chimique en phase vapeur. Ces limitations sont liées à l’inhomogénéité de la poudre hybride frittable, qui cause une inhomogénéité du composite fritté. Cette inhomogénéité semble avoir deux origines. La première est la formation de grumeaux dans la poudre de céramique lors du dépôt du catalyseur. Pour y remédier, la poudre imprégnée du précurseur du catalyseur est dans un premier temps calcinée dans l’air puis passée au broyeur à jet fluide. Cette méthode est efficace, mais très longue et coûteuse. Une méthode plus efficiente est désirable et pourrait consister à déposer simultanément le catalyseur et les nanotubes de carbone (méthode dite du « dépôt chimique en phase vapeur avec catalyseur flottant »). La seconde origine est liée au traitement discontinu statique utilisé. À l’heure actuelle, la poudre est placée dans un bac pour pouvoir être traitée. Le fonctionnement est donc discontinu, par lot. Ce mode de fonctionnement s’accompagne d’un effet d’appauvrissement du mélange gazeux au fur et à mesure qu’il pénètre dans la poudre, ce qui se traduit par un dépôt plus dense en nanotubes de carbone près de la surface qu’en profondeur. Le CNRC ne possède pas pour le moment de méthode permettant de surmonter ce problème. Des fours rotatifs, disponibles sur le marché, pourraient être utilisés pour agiter la poudre après avoir été transformés en chambres de dépôt chimique de nanotubes de carbone en phase vapeur. D’autres méthodes peuvent également être envisagées, notamment la mise au point de réacteurs à lit fluidisé ou de chambres de déposition d’aérosols.

DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS

Toutes les demandes de renseignements doivent être présentées à TPSGC.SIC-ISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca au moins dix jours civils avant la date de clôture. Pour ce qui est des demandes de renseignements reçues après ce délai, il est possible qu'on ne puisse pas y répondre.

Accès et conditions d'utilisation

Les avis d'appels d'offres et d'attribution, les documents de demandes de soumissions et les pièces jointes aux appels d'offres du gouvernement du Canada (GC) sont offerts gratuitement et sans inscription à Achatsetventes.gc.ca/appels-d-offres, le lieu qui fait autorité pour les appels d'offres du GC.

Vous avez peut-être reçu cet avis d'appels d'offres ou d'attribution par l'entremise d'un distributeur tiers. Le gouvernement du Canada (GC) n’est pas responsable des avis d’appel d’offres et/ou des documents et pièces jointes connexes qui ne sont pas publiés directement sur le site Web Achatsetventes.gc.ca.

Cet avis d’appels d’offres ou d’attribution du gouvernement du Canada comporte une Licence du gouvernement ouvert – Canada qui régit son utilisation. Les documents relatifs aux demandes de soumissions ou les pièces jointes aux appels d’offres sont protégés par le droit d’auteur. Veuillez vous reporter à la section concernant Reproduction commerciale sur la page Avis d’Achatsetventes.gc.ca pour de plus amples informations.

Soutien aux entreprises plus petites

Si vous avez des questions concernant ce marché, veuillez communiquer avec l'autorité contractante (voir la section Coordonnées ci-dessus).

Si vous avez besoin d'aide pour comprendre le processus d'approvisionnement fédéral ou pour vous inscrire à titre de fournisseur, communiquez avec le Bureau des petites et moyennes entreprises. Nous avons un réseau de bureaux partout au Canada.

Pièces jointes

FichierNuméro de la modificationLangueTéléchargement par événement unique (page française)Date d'ajout
attachment_1_-_questions_and_answers_1-2_-_en578-170003_37.pdfPas disponibleAnglais- 2019-09-27
piece_jointe_1_-_questions_et_reponses_1_a_2_-_en578-170003_37.pdfPas disponibleFrançais- 2019-09-27