Exploitation de l’énergie cinétique sur les navires (EN578-170003/14/A)

Appels d'offres

État

État de publication
Expiré

Dates

Date de publication
2019/04/16
Date de modification
Aucune
Date de fermeture
2019/05/14 14:00 Heure avancée de l'Est (HAE)

Détails

Numéro de référence
PW-19-00869754
Numéro de la demande de soumissions
EN578-170003/14/A
Région de l'avis d'appel d'offres
Canada
Région de livraison
Canada
Type d'avis
Demande de proposition (DDP)
NIBS
Accord commercial
  • Aucun
Procédure de passation des marchés
Contenu canadien seulement
Entité responsable des achats
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Entité de l’utilisateur final
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Personne-ressource

Nom de la personne-ressource
Secrétariat de Solutions Innovatrices Canada / Innovative Solutions Canada Secretariat
Courriel de la personne-ressource
TPSGC.SIC-ISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca
L'adresse de la personne-ressource
10 Wellington
Gatineau  QC
K1A 0S5
CA

Identifiez les fournisseurs intéressés par cet avis

Cherchez-vous des partenaires en affaires? Identifiez les parties intéressées à cet avis et ajoutez votre nom à la Liste des fournisseurs intéressés.

Important : La LFI associée à un avis d'appel d'offres précis ne remplace pas les procédures d'attribution de l'appel d'offres en vigueur pour le marché et n'a aucune incidence sur elles. Les entreprises doivent encore répondre aux demandes de soumissions selon les critères établis. Pour de plus amples renseignements, veuillez lire la Liste des fournisseurs intéressés – Conditions d'utilisation.

Accédez à la Liste des fournisseurs intéressés

Activité

Les statistiques suivantes s’appliquent à l’activité de la page française et sont fournies en temps presque réel. Pour calculer la valeur totale des activités pour un avis d’appel d’offres, vous devrez additionner les statistiques des pages française et anglaise.

Pages vues (page française)
-
Pages vues uniques (page française)
-
Mises à jour de l'appel d'offres
Recevez des avis pour cet appel d'offres:
e-mail   flux RSS   flux Atom
Pour de plus amples renseignements comment recevoir des notifications, consulter la page Surveiller les occasions d'affaires.

Description

Le présent avis du défi est publié en vertu de l’appel de propositions (002) du programme Solutions innovatrices Canada (EN578-170003/C).

IMPORTANT:

Ce défi est rouvert en raison d’une erreur administrative concernant la date de fermeture de l’appel d’offres EN578-170003/14.

Contexte : Le 17 décembre 2018, la date de fermeture indiquée sur le site Web de Solutions innovatrices Canada concernant ce défi a été modifiée, passant du 17 décembre 2018 au 10 janvier 2019; ainsi, les soumissionnaires ont pu profiter d’un délai supplémentaire pour soumettre leur proposition. Malheureusement, la date de fermeture de l’appel d’offres n’a pas été reportée dans le Service électronique d’appels d’offres du gouvernement (https://achatsetventes.gc.ca/appels-d-offres), qui est le site officiel des appels d’offres du gouvernement du Canada, et par conséquent, l’appel d’offres a été officiellement fermé à la date indiquée initialement, soit le 17 décembre 2018.

Par souci d’ouverture, d’équité et de transparence, le défi a été rouvert afin de donner à tous les soumissionnaires une possibilité égale de soumettre une proposition. Les détails techniques du défi demeurent inchangés.

Les soumissionnaires doivent noter que le formulaire de demande/soumission a été révisé récemment et que la limite de caractères a été augmentée pour de nombreuses questions et quelques clarifications. Les propositions pourront être présentées à l’aide de l’une ou l’autre des versions du formulaire, mais on encourage les soumissionnaires à utiliser le formulaire révisé.

La pièce jointe n° 1 comprend des questions et des réponses liées au défi.

************

Le présent avis du défi est publié en vertu de l’appel de propositions (002) du programme Solutions innovatrices Canada (EN578-170003/C).

Veuillez consulter les documents de l’appel de propositions qui contiennent le processus de soumission d’une proposition.

Étapes à suivre :

Étape 1 : lire ce défi

Étape 2 : lire l’appel de propositions

Étape 3 : proposer votre solution

TITRE DU DÉFI: Exploitation de l’énergie cinétique sur les navires

PROMOTEUR DU DÉFI : Pêches et Océans Canada et Garde côtière canadienne

MECANISME DE FINANCEMENT : contrat

VALEUR MAXIMALE DU MARCHÉ

Ce défi peut entraîner la création de plusieurs contrats.

Le financement maximal pour tout contrat de la phase I découlant de ce défi est de 150 000,00 $CAN (taxes en sus), incluant les dépenses relatives à la livraison et aux déplacements ainsi que les frais de subsistance, s'il y a lieu, pour une période pouvant aller jusqu'à six mois.

Le financement maximal pour tout contrat de la phase 2 découlant de ce défi est de 1 000 000,00 $CAN (taxes en sus), incluant les dépenses relatives à la livraison et aux déplacements ainsi que les frais de subsistance, s'il y a lieu, pour une période pouvant aller jusqu'à deux ans. Seules les entreprises admissibles qui ont complété la phase 1 avec succès seront prises en considération dans le cadre de la phase 2.

La divulgation de l'estimation du financement disponible est faite de bonne foi et n'engage aucunement le Canada à payer cette somme.

DEPLACEMENTS

Aucun déplacement n'est prévu à la phase 1.

Réunion de démarrage : Téléconférence / vidéoconférence

Réunion de mise à jour : Téléconférence / vidéoconférence

Réunion de révision finale : Téléconférence / vidéoconférence

SOMMAIRE DU PROBLEME

La Garde côtière tente de trouver des solutions pour exploiter de l'énergie cinétique du roulis, du tangage et du lacet des navires dans le but de réduire la consommation d'énergie et la dépendance à l'énergie emmagasinée de source externe.

ÉNONCE DU PROBLEME

Également, à l'appui de l'engagement du Canada à l'égard de l'Accord de Paris pour combattre le réchauffement de la planète et le changement climatique en réduisant de façon considérable les gaz à effet de serre (GES) jusqu'en 2030, la Garde côtière tente de trouver des solutions pour éliminer les émissions de gaz à effet de serre provenant de ses opérations. Cet engagement exigera un processus de « décarbonisation » où il faudra accélérer la réduction des GES au fil du temps.

Dans le cadre d'une approche systémique pour la décarbonisation des opérations en mer, ce défi exige des solutions innovatrices pour exploiter l'énergie cinétique du roulis, du tangage et du lacet des navires dans le but de réduire la consommation d'énergie et la dépendance à l'énergie emmagasinée de source externe.

RESULTATS SOUHAITES ET ELEMENTS A CONSIDERER

Résultats souhaités essentiels :

Les solutions proposées doivent :

  • Être sécuritaires pour fonctionner à l'intérieur des navires de taille moyenne et de grande taille et à l'extérieur des petites embarcations comme le canot pneumatique à coque rigide ou des petits navires comme le navire semi-hauturier de recherches halieutiques;
  • Mettre l'énergie exploitée dans un système de stockage d'énergie ou de rendre cette énergie disponible pour une utilisation immédiate;
  • Réduire l'usure des matériaux (en exploitant l'énergie cinétique associée aux secousses de l'équipement à bord ou des chocs aux coques par exemple);
  • Améliorer les niveaux de confort pour les opérateurs (par ex., réduire l'espace de l'équipement dans les salles des machines, réduire les vibrations et les bruits associés à l'utilisation du moteur, éviter d'exposer les opérateurs aux oscillations qui causent le mal de mer);
  • Être applicables dans tout le secteur maritime; et
  • Les technologies proposées ne doivent pas produire de GES et doivent s'harmoniser avec le but du gouvernement de réduire les émissions de GES. Les solutions contribueront à produire une nouvelle empreinte carbone pour les opérations en mer (nous sommes conscients que des solutions potentielles produiront une empreinte carbone).

Résultats souhaités supplémentaires :

Les solutions proposées pour la gestion de fin de vie (par ex., la récupération maximale de matériaux) seront privilégiées par rapport aux solutions qui ne sont pas proposées pour la gestion de fin de vie.

  • Les solutions seront préférablement conçues pour la production en se servant de matériaux provenant directement de la source et qui demandent peu d'énergie;
  • Les extrants de l'énergie seront préférablement à CA (courant alternatif) et la technologie résistera aux dommages causés par l'exposition à l'humidité élevée, à l'eau douce et à l'eau salée et, potentiellement, au froid extrême (tel qu'observé durant les opérations dans l'Arctique);
  • Les solutions qui produisent de l'électricité et qui réduisent les effets négatifs du roulis, du tangage et du lacet du navire sur les membres d'équipage (par ex., atténuation du mal de mer, réduction du bruit et des vibrations) seront privilégiées. De plus, les solutions qui réduisent l'usure des matériaux à bord seront aussi privilégiées;

HISTORIQUE ET CONTEXTE

Le secteur maritime essaie de se libérer de sa forte dépendance aux combustibles fossiles pour faire fonctionner ses navires, et ce, peu importe le type de navire en passant de la petite embarcation personnelle au plus gros cargo du monde. La réglementation de l'Organisation maritime internationale visant la réduction des émissions de GES, à l'appui des objectifs de développement durable des Nations Unies, a permis de faire des avancées technologiques coûteuses. De plus, elles ne sont pas adaptées pour un « changement progressif » vers l'utilisation de l'énergie renouvelable et sans émissions dans les opérations en mer.

Tout en étant renouvelable, l'énergie sans émissions est en train d'être introduite peu à peu dans les opérations en mer par l'utilisation des systèmes de stockage d'énergie (piles). En étant des systèmes autonomes dans des navires de petite taille et de taille moyenne, cette technologie de pointe disponible n'est pas adaptée aux opérations de toutes les classes de navires en matière de voyages et d'activités qui exigent beaucoup d'endurance et où les demandes en énergie sont imprévisibles. De plus, la densité énergétique des systèmes de stockage d'énergie demeure limitée.

Si le secteur maritime veut demeurer le système de transport le plus « vert », il devra adopter les technologies de production énergétique à bord de ses navires en service. Cette adoption permettra d'instaurer la sécurité et l'indépendance énergétiques (comparables aux opérations à terre qui exploitent les systèmes énergétiques renouvelables, dans les opérations en mer).

Compte tenu la réalité des opérations en mer même dans les eaux les plus calmes possible, il semble exister a un grand potentiel d'exploiter l'énergie cinétique à bord des navires. Ainsi permettant d'avoir une certaine autosuffisance énergétique. Les génératrices d'énergie cinétique ont déjà démontré qu'elles peuvent produire de l'électricité avec du mouvement cinétique (par exemple, être balancé par les vents tout en demeurant en place à n'importe quel axe). Ceci suggère que l'énergie cinétique peut être exploitée par les génératrices dans les limites d'un navire en se servant des mêmes oscillations qui provoquent le mal de mer chez les humains.

DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS

Toutes les demandes de renseignements doivent être présentées à TPSGC.SIC-ISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca au moins dix jours civils avant la date de clôture. Pour ce qui est des demandes de renseignements reçues après ce délai, il est possible qu'on ne puisse pas y répondre.

Accès et conditions d'utilisation

Les avis d'appels d'offres et d'attribution, les documents de demandes de soumissions et les pièces jointes aux appels d'offres du gouvernement du Canada (GC) sont offerts gratuitement et sans inscription à Achatsetventes.gc.ca/appels-d-offres, le lieu qui fait autorité pour les appels d'offres du GC.

Vous avez peut-être reçu cet avis d'appels d'offres ou d'attribution par l'entremise d'un distributeur tiers. Le gouvernement du Canada (GC) n’est pas responsable des avis d’appel d’offres et/ou des documents et pièces jointes connexes qui ne sont pas publiés directement sur le site Web Achatsetventes.gc.ca.

Cet avis d’appels d’offres ou d’attribution du gouvernement du Canada comporte une Licence du gouvernement ouvert – Canada qui régit son utilisation. Les documents relatifs aux demandes de soumissions ou les pièces jointes aux appels d’offres sont protégés par le droit d’auteur. Veuillez vous reporter à la section concernant Reproduction commerciale sur la page Avis d’Achatsetventes.gc.ca pour de plus amples informations.

Pièces jointes

FichierNuméro de la modificationLangueTéléchargement par événement unique (page française)Date d'ajout
attachment_1_-_questions_and_answers_1_to_4_-_en578-170003-14-a.pdfPas disponibleAnglais- 2019-04-16
piece_jointe_1-_questions_et_reponses_1_a_4_-_en578-170003-14-a.pdfPas disponibleFrançais- 2019-04-16