Mise à l’essai et validation de l’interface utilisateur graphique d’une commande à distance pour échographie médicale – PAC (9F008-130407/A)

Le gouvernement du Canada a besoin de produits et de services pour soutenir le Canada dans sa lutte contre la COVID-19.

Apprendre comment fournir un produit ou un service nécessaire

Nouveau! AchatsCanada est ici ! Fournisseurs inscrivez-vous aujourd’hui !

Inscrivez-vous maintenant pour vous assurer de faire la transition vers le nouveau service d'approvisionnement du gouvernement du Canada. Cliquez ici pour commencer .

Appels d'offres

État

État de publication
Attribué
Jours jusqu'à la fermeture
Il y a 7 années 5 mois

Dates

Date de publication
2013/11/27
Date de modification
Aucune
Date de fermeture
2013/12/13 14:00 Heure normale de l'Est (HNE)

Détails

Numéro de référence
PW-13-00541323
Numéro de la demande de soumissions
9F008-130407/A
Région de l'avis d'appel d'offres
Canada
Région de livraison
Québec
Type d'avis
Préavis d'adjudication de contrat (PAC)
NIBS
Accord commercial
  • Aucun
Entité responsable des achats
Agence spatiale canadienne
Entité de l’utilisateur final
Agence spatiale canadienne

Personne-ressource

Nom de la personne-ressource
Kardum, Robert
Téléphone de la personne-ressource
450-926-4875
Télécopieur de la personne-ressource
450-926-4969
L'adresse de la personne-ressource
6767 route de l'Aéroport
St-Hubert  QC
J3Y 8Y9
CA

Activité

Les statistiques suivantes s’appliquent à l’activité de la page française et sont fournies en temps presque réel. Pour calculer la valeur totale des activités pour un avis d’appel d’offres, vous devrez additionner les statistiques des pages française et anglaise.

Pages vues (page française)
-
Pages vues uniques (page française)
-
Mises à jour de l'appel d'offres
Recevez des avis pour cet appel d'offres:
flux RSS   flux Atom
Pour de plus amples renseignements comment recevoir des notifications, consulter la page Surveiller les occasions d'affaires.

Description

OBJET
Par ce préavis d’adjudication de contrat (PAC), l’Agence spatiale canadienne (ASC) signale son intention de conclure un contrat à fournisseur unique avec l’entreprise :

Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation
15 Coach Gate Way SW
Calgary, Alberta
T3H 1L7

pour obtenir les services décrits ci-dessous.

Un préavis d’adjudication de contrat (PAC) permet aux ministères et aux organismes d'afficher un avis durant au moins 15 jours civils pour informer la communauté des fournisseurs de leur intention d'adjuger un contrat de biens, de service ou de construction à un entrepreneur prédéterminé. Si aucun autre fournisseur n'a présenté, à la date de clôture ou avant celle-ci, un énoncé de capacités qui répond aux exigences établies dans le PAC, le contrat sera accordé au fournisseur présélectionné. Si par contre un énoncé de capacités répondait aux exigences exposées dans le PAC, l’autorité contractante devrait enclencher le processus d’appel d’offres complet.

L'État fait savoir par la présente qu'il a l'intention de n'inviter à soumissionner que l'entreprise susmentionnée. Si vous avez des questions concernant le présent préavis, veuillez vous adresser à l’agent de gestion des contrats mentionné dans le présent document.


DESCRIPTION DU TRAVAIL
Contexte:
L’échographie est actuellement la seule technologie de diagnostic médical qui permette d’obtenir des images des tissus et des organes internes dont les exigences relatives à la masse, au volume et à l’alimentation électrique conviennent aux missions spatiales. Un des désavantages de l’échographie médicale est la formation et la pratique nécessaires pour qu’un opérateur puisse en venir à toujours acquérir des images médicales de qualité diagnostique. De façon générale, un technicien en échographie a besoin de deux ans de formation et de supervision en milieu clinique pour être considéré comme compétent. Cela pose un problème pour les vols spatiaux, car les médecins de bord qui vont dans l’espace peuvent être limités à quelques jours de formation. Le même problème nuit à la prestation de soins de santé dans des communautés nordiques éloignées. Les fournisseurs de soins de santé (infirmiers et médecins généralistes) de ces communautés ont rarement suivi la formation permettant de créer des images diagnostiques fiables et, par conséquent, les patients doivent attendre que le technicien en échographie désigné fasse une visite dans leur communauté (si un tel service est disponible) ou ils doivent être transportés à un centre médical ayant l’équipement d’échographie et le personnel formé nécessaires.

Dans l’espace, la NASA a surmonté ce problème de formation en échographie médicale en élaborant des protocoles d'encadrement à distance, grâce auxquels un échographiste formé et certifié au sol peut encadrer un membre d’équipage relativement peu formé quant à l’utilisation du matériel d’échographie et à la mise en place de la sonde. Récemment, la société Ultrasonix Medical Corporation, basée à Richmond, Colombie-Britannique, a mis au point un appareil unique en son genre qui permet aux techniciens de commander à distance une partie du fonctionnement de l’appareil d’échographie. Cette capacité de commande à distance pourrait permettre à des spécialistes au centre de contrôle de mission (ou dans un hôpital, dans le cas de la médecine terrestre) de commander à distance l’appareil d’échographie afin d’obtenir des images de qualité diagnostique et, par le fait même, de limiter l’encadrement des opérateurs non formés à la mise en place de la sonde. L’Agence spatiale canadienne a récemment conclu un contrat avec Ultrasonix pour développer davantage leur interface de commande à distance (interface utilisateur graphique), selon les exigences de l’ASC, pour en faire un outil clinique potentiel destiné à des missions spatiales.

Cette activité a pour but de conclure un contrat concernant la mise à l’essai de cette nouvelle interface de commande à distance dans un milieu clinique afin de déterminer si un tel outil serait capable d’améliorer l’efficacité et la fiabilité de l’échographie médicale en faisant appel à des opérateurs ayant reçu une formation minimale. De plus, ce contrat permettra de recueillir des recommandations de spécialistes qualifiés dans le domaine de la médecine spatiale pour améliorer cette technologie en vue de son utilisation ultérieure dans l’espace.


Définition du besoin :
L’ASC a besoin d’une évaluation approfondie de l’interface de commande à distance pour échographie médicale pour en déterminer la capacité à améliorer l’échographie encadrée à distance en faisant appel à des opérateurs relativement peu formés, ainsi que de recommandations d’experts en la matière sur des améliorations futures et sur la capacité à utiliser cette technologie dans l’espace. Tout particulièrement, le fournisseur doit accomplir les tâches ci-dessous.

1)	Réception et vérification des appareils d’échographie fournis par l’ASC, ainsi que de l’interface de commande à distance. Un ordinateur servant à exécuter l’interface de commande à distance doit être branché à un réseau pour communiquer avec deux appareils d’échographie, fonctionnant en tandem avec des systèmes de vidéoconférence permettant les communications audio et vidéo.
2)	Banc d’essai pour évaluer la fonctionnalité et la capacité à utiliser le système et l’interface.
3)	Élaboration et mise en œuvre d’un essai randomisé d’imagerie encadrée à distance au moyen de l’interface utilisateur graphique de la commande à distance. L’essai doit comprendre :
a.	l’évaluation de l’interface de commande à distance dans l’encadrement à distance d’opérateurs relativement peu formés en jaugeant l’acquisition échographique d’images de qualité diagnostique avec et sans l’interface de commande à distance;
b.	au minimum, l’évaluation de la vitesse d’acquisition des images, la qualité des images et l’exactitude des diagnostics ainsi que le niveau de satisfaction des utilisateurs lors de l’encadrement à distance, incluant l’évaluation de la technologie;
c.	une évaluation pratique de la fonctionnalité de l’interface de commande à distance du point de vue :
i.	des encadreurs;
ii.	des opérateurs non formés;

d.	l’utilisation de protocoles d’imagerie diagnostique pertinents pour l’utilisation dans l’espace (p. ex. un examen FAST);
e.	l’utilisation de plateformes réalistes de simulation d’échographie (modèles de fantômes) et/ou de sujets vivants.
4)	Identification des problèmes liés à :
a.	l’utilisation d’une interface utilisateur graphique de commande à distance dans un réseau réparti;
b.	l’utilisation de l’interface utilisateur graphique de commande à distance en vue d’examens échographiques dans l’espace (à bord de l’ISS).
5)	Formulation de recommandations sur des changements/améliorations pouvant être apportés à l’interface utilisateur graphique en vue de son utilisation :
a.	dans l’espace; 
b.	dans des endroits éloignés et isolés de la Terre.

6)	Production d’un rapport final décrivant les problèmes liés aux procédures de mise à l’essai en vue du développement futur de la technologie.



EXIGENCES OBLIGATOIRES
Pour satisfaire aux exigences du marché, le fournisseur doit être en mesure de fournir les conditions suivantes en ce qui a trait au personnel et à l’environnement d’essai :

1.	L’équipe doit avoir accès à des spécialistes de la TI pour l’installation et le branchement en réseau des appareils d’échographie et de l’interface informatique de commande à distance.
2.	L’évaluation de l’interface de commande à distance pour échographie médicale doit être faite par des médecins expérimentés dans l’encadrement à distance d’opérateurs peu formés pour acquérir des images échographiques de qualité diagnostique.
3.	Le fournisseur doit pouvoir solliciter la participation d’un groupe de volontaires motivés pour faire les essais de comparaison et de validation conformément à l’échéancier du contrat. Les volontaires doivent être membres d’un personnel opérationnel et avoir suivi une formation médicale comparable à celle des astronautes. Le nombre de volontaires doit être établi en fonction d’une analyse de puissance statistique permettant d’arriver à des conclusions pertinentes.
4.	Le fournisseur doit pouvoir simuler des conditions médicales pertinentes pour les missions spatiales au moyen de plateformes de simulation échographique  ou avoir accès à un nombre suffisant de patients volontaires.
5.	L’évaluation de l’interface de commande à distance pour échographie médicale visant à déceler les problèmes éventuels et à formuler des recommandations quant à l’utilisation de cette technologie à bord de l’ISS doit être faite par un expert en médecine spatiale ayant des connaissances et de l’expérience dans l’encadrement à distance et dans l’acquisition d’images d’échographie médicale lors de missions spatiales.
6.	Le fournisseur doit avoir accès à un comité d'examen déontologique pouvant évaluer les méthodes d'essai utilisées.


JUSTIFICATION POUR LE RECOURS À UN FOURNISSEUR UNIQUE
L’ASC estime que l’équipe proposée par Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation (composée des Drs Andrew Kirkpatrick et Douglas Hamilton) est la seule qualifiée pour répondre aux exigences pour les raisons suivantes : 

1.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation (Drs Andrew Kirkpatrick et Douglas Hamilton) possède une vaste expérience et a publié de nombreux articles sur des questions concernant la médecine en milieu éloigné et la télémédecine (terrestre et spatiale).
2.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation (Dr Andrew Kirkpatrick) possède une vaste expérience et a publié de nombreux articles sur l’encadrement à distance d’opérateurs relativement peu formés d’équipement échographique dans des environnements terrestres. Cette expérience comprend l’utilisation d’un éventail de plateformes échographiques, de technologies de diffusion vidéo en continu et d’une gamme d’appareils d’affichage et de transmission d’images (systèmes de vidéoconférence, ordinateurs, téléphones intelligents). Cette expérience comprend aussi l’encadrement à distance et l’échographie à distance dans un grand nombre d’environnements différents, y compris des hôpitaux et des lieux terrestres éloignés.
3.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation (Drs Andrew Kirkpatrick et Douglas Hamilton) possède une vaste expérience et a publié de nombreux articles sur l’échographie pour différents états de santé pertinents pour le vol spatial (examens FAST et eFAST, examens oculaires, pneumothorax, hémothorax, fractures osseuses).
4.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation (Dr Douglas Hamilton) a une connaissance approfondie et une vaste expérience de la prestation de soins de santé à des astronautes pendant des missions spatiales à bord de la Station spatiale internationale. Cela comprend une grande connaissance des états de santé liés à l’espace, ainsi que de l’équipement médical, des procédures et des fournitures utilisés en vol. L’équipe compte aussi beaucoup d’années d’expérience de l’encadrement à distance et de l’échographie à distance d’astronautes pendant des missions spatiales à bord de la Station spatiale internationale, de même qu’une connaissance approfondie des systèmes et des procédures de communication entre l’espace et le sol.
5.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation (Drs Andrew Kirkpatrick et Douglas Hamilton) a déjà utilisé des versions antérieures de l’interface de contrôle à distance du système Ultrasonix dans des environnements spatiaux analogues et connaît bien les fonctions de l’interface.
6.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation (Drs Andrew Kirkpatrick et Douglas Hamilton) a déjà travaillé avec des volontaires qui sont membres de personnels opérationnels (pompiers) dont la formation médicale est similaire à celle des astronautes, et elle a accès à ces derniers.
7.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation a accès à des comités d'examen déontologique à l’Université de Calgary et à l’hôpital Calgary Foothills qui peuvent évaluer les travaux de recherche proposés. L’équipe a une vaste expérience de l’obtention d’approbations de ces comités d’examen déontologique pour des études similaires, expérience qui sera importante pour assurer le traitement rapide des demandes d’approbation à des fins éthiques.
8.	L’équipe de la société Andrew W Kirkpatrick Professional Corporation a accès à des plateformes de simulation échographique haute fidélité et à une clientèle de patients.

Selon l’ASC, l’expérience combinée en médecine terrestre et spatiale, en télémédecine, en encadrement à distance et en échographie à distance de cette équipe lui confère une compétence unique pour évaluer l’interface de commande à distance d’échographie pour l’encadrement à distance d’opérateurs peu formés, pour cerner les problèmes liés à l’utilisation de l’interface utilisateur de commande à distance et pour formuler des recommandations sur des changements/améliorations en vue de l’utilisation du système dans l’espace et sur Terre. À notre connaissance, il n’existe aucun autre fournisseur au Canada offrant cette combinaison unique d’atouts, de connaissances et de compétences, essentielle à l’exécution réussie des tâches spécifiées.

DURÉE
La durée du contrat sera de un (1) an à partir de sa date d’attribution.

COÛT ESTIMÉ
Le coût estimé du contrat proposé est de 40 000 $, taxes applicables en sus.

RAISON DE L’APPEL D’OFFRES LIMITÉ
Le contrat est proposé en vertu de l’alinéa 6d) du Règlement sur les marchés de l’État, selon lequel « le marché ne peut être exécuté que par une seule personne [ou une seule entreprise] ».

Le présent besoin n'est assujetti à aucun accord commercial.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
L’Agence spatiale canadienne a déterminé que tout droit de propriété intellectuelle découlant de l'exécution des travaux prévus par le contrat subséquent appartiendra au Canada, pour les motifs suivants :

•	lorsque le marché d'acquisition de l'État ou les produits à livrer aux termes de celui-ci visent surtout à livrer un élément ou un sous-système qui sera intégré ultérieurement dans un système complet (non nécessairement par l'entrepreneur initial) avant que celui-ci soit transféré au secteur privé (non nécessairement à l'entrepreneur initial), par octroi de licence ou par cession de la propriété, à des fins d'exploitation commerciale.


PRÉSENTATION D’UN ÉNONCÉ DE CAPACITÉS
Les fournisseurs qui se considèrent pleinement qualifiés et disponibles pour offrir les services/biens susmentionnés peuvent présenter par écrit un énoncé de capacités à la personne-ressource mentionnée dans le présent avis au plus tard à la date de fermeture de l’avis. L’énoncé de capacités doit clairement montrer en quoi le fournisseur satisfait aux exigences indiquées dans le préavis.

Le numéro de dossier de l'ASC, le nom de l'agent de négociation des marchés et la date de clôture du PAC doivent figurer en caractères d'imprimerie sur l'enveloppe, ou sur la feuille d'accompagnement, s'il s'agit d'un envoi par télécopieur. Les énoncés envoyés par courriel ne seront pas pris en compte.

Le Canada se réserve le droit de négocier tout achat avec les fournisseurs.

Les documents peuvent être soumis dans l’une des deux langues officielles du Canada.

Accès et conditions d'utilisation

Les avis d'appels d'offres et d'attribution, les documents de demandes de soumissions et les pièces jointes aux appels d'offres du gouvernement du Canada (GC) sont offerts gratuitement et sans inscription à Achatsetventes.gc.ca/appels-d-offres, le lieu qui fait autorité pour les appels d'offres du GC.

Vous avez peut-être reçu cet avis d'appels d'offres ou d'attribution par l'entremise d'un distributeur tiers. Le gouvernement du Canada (GC) n’est pas responsable des avis d’appel d’offres et/ou des documents et pièces jointes connexes qui ne sont pas publiés directement sur le site Web Achatsetventes.gc.ca.

Cet avis d’appels d’offres ou d’attribution du gouvernement du Canada comporte une Licence du gouvernement ouvert – Canada qui régit son utilisation. Les documents relatifs aux demandes de soumissions ou les pièces jointes aux appels d’offres sont protégés par le droit d’auteur. Veuillez vous reporter à la section concernant Reproduction commerciale sur la page Avis d’Achatsetventes.gc.ca pour de plus amples informations.